Véronique Lauvergeat, Hypnothérapeute à Orléans

TOUT EST BON DANS LE CITRON

03/09/18

Petit et malin, ce « basique » nous aide à faire le plein de bons nutriments. Et si on en consommait au moins un chaque jour !

Sans doute issu de la région du Cachemire aux confins de la Chine et de l’Inde, le citron est arrivé ensuite au Moyen-Orient, et sera longtemps cultivé puis diffusé par les Arabes dans tout le bassin méditerranéen. Un vrai fruit du Sud, très cultivé en Italie, en Espagne et au Portugal.

LE PLEIN D’ANTIOXYDANTS
"Comme tous les agrumes, le citron fait partie des champions des polyphénols antioxydants, notamment des flavonoïdes et des limonoïdes. Associés à la vitamine C, également présente dans le fruit (51 mg/100 g), ces antioxydants semblent protéger de certains cancers, tout particulièrement ceux de l’estomac et du larynx, mais également du côlon. Les flavonoïdes seraient également capables de ralentir la prolifération des cellules cancéreuses (sein, estomac, poumon, bouche, côlon...) et de diminuer les métastases. Plusieurs études internationales ont également montré une action préventive contre les pathologies cardio-vasculaires, en réduisant l’hypercholestérolémie, mais aussi en améliorant la vasodilatation coronarienne et en diminuant l’agrégation des plaquettes sanguines grâce, notamment, aux flavonoïdes."

IDÉAL POUR RÉDUIRE L’INFLAMMATION CHRONIQUE
Si le citron semble acide, en réalité il exerce paradoxalement, grâce à ses acides organiques -acide citrique, notamment, un effet basifiant (ou alcalinisant) dans l’organisme. En effet, ceux-ci s’associent au potassium pour former des bicarbonates, lesquels compensent naturellement l’acidité naturelle du corps, majorée par notre alimentation carnée et riche en céréales ou produits laitiers (qui, tous, sont acidifiants). Cette propriété préserve le capital calcique mis à mal par l’acidité et lutte aussi activement contre l’inflammation latente chronique de l’organisme et son cortège de pathologies associées - ostéoporose, insuffisance rénale, diabète, hypertension artérielle, fonte musculaire, calculs rénaux....

TOUT EST BON DANS LE CITRON !
Les agrumes sont également riches en pectine, cette petite peau blanche située entre la chair et la partie colorée de l’écorce. Comme celle-ci est riche en fibres solubles - rassasiantes et réduisant le cholestérol, on a tout intérêt à la consommer et à ne pas peler le fruit trop abruptement !

Bénéfiques également, les pépins, qui, eux, sont riches en antioxydants, ainsi que l’écorce du fruit : s’il est difficile de les manger, on peut en revanche, même si cela ne semble pas habituel, recommander de mettre le fruit (entier et bio) dans un extracteur pour recueillir ainsi le maximum de nutriments.

En essence, le citron voit ses vertus démultipliées car celle-ci est extrêmement concentrée : il devient alors très tonique et antifatigue (2 gouttes dans 1 cuillerée de miel le matin), et aide le corps à lutter contre les maladies hivernales.

SES ATOUTS SANTÉ
• Vrai champion des polyphénols antioxydants. Il protège de certains cancers, mais également des maladies cardio vasculaires et réduit le taux de cholestérol.

• Anti-inflammatoire. Il réduit l’acidité de l’organisme et éloigne les maladies d’origine inflammatoire.

• Sa pectine. (contenue dans sa petite peau blanche) est riche en fibres et en antioxydants.

1/2 CITRON DANS UN VERRE D’EAU TIEDE AVANT SON PETIT DEJEUNER ET C’EST PARTI !!!