Véronique Lauvergeat, Hypnothérapeute à Orléans

L’HYPNOSE CLASSIQUE, L’HYPNOSE ERICKSONIENNE

29/08/18

L’hypnose classique est la forme historique de l’hypnose. Elle est caractérisée par le côté directif et dominant du praticien. « Dormez je le veux ! ». Elle est utilisée à visée thérapeutique et donne de très bons résultats. Elle est aussi très largement répandue sur les scènes dans une logique de spectacle…

L’Hypnose Ericksonienne marque l’avènement et le développement de l’approche stratégique en psychothérapie. Elle doit son nom au psychiatre américain Milton Hyland Erickson (1901-1980), « un thérapeute hors du commun » fondateur du courant de thérapie brève, maître dans la pratique communicationnelle et relationnelle, considérant chaque patient comme une personne absolument unique en face de laquelle le praticien doit s’adapter. C’est à Erickson que l’on doit l’aboutissement de l’art du langage utilisé en hypnose, ainsi que le perfectionnement de la communication verbale et non-verbale modélisée par Richard Bandler et John Grinder en Programmation Neuro-Linguistique (PNL).

En hypnose ericksonienne, le praticien ne dit plus « Dormez je le veux ! » mais « Sentez-vous libre de vous détendre entièrement et complètement ».
Erickson a également apporté une conception de l’inconscient différente de celle imposée par la culture psychanalytique. Selon lui, l’inconscient est une source d’énergies nouvelles, de ressources, de créativité mis à disposition pour chaque personne - dès lors que l’on sait s’y adresser. Le patient contient dedans lui toutes les potentialités positives de changement, potentialités le plus souvent ignorées de lui-même.