Véronique Lauvergeat, Hypnothérapeute à Orléans

Les effets secondaires de la gentillesse

18/09/18

Les références bibliographiques de toutes les études peuvent être trouvées dans le livre de David R. Hamilton, The Five Side Effects of Kindness (Hay House, Février 2017), soit « Les cinq effets secondaires de la gentillesse ».

1) La gentillesse nous rend plus heureux

Lorsque nous faisons quelque chose de gentil pour quelqu’un d’autre, nous nous sentons bien.
Sur un niveau spirituel, beaucoup de personnes pensent que c’est parce que c’est ce qu’il était juste de faire. Nous serions donc en contact avec quelque chose au fond de nous qui dirait : « Voilà qui je suis. »
À un niveau biochimique, on suppose que cette sensation de bien-être est causée par des niveaux élevés des versions naturelles de la morphine et de l’héroïne produites par le cerveau, que sont les opioïdes endogènes. Ils entraînent des niveaux de dopamine élevés dans le cerveau et c’est ainsi que nous devenons naturellement euphoriques.

2) La gentillesse est bonne pour le cœur

Les actes de gentillesse sont souvent accompagnés d’une émotion chaleureuse. L’émotion chaleureuse induit la production de l’hormone appelée ocytocine dans le cerveau et dans l’ensemble du corps. On a récemment découvert que cette hormone joue un rôle important dans le système cardiovasculaire.
L’ocytocine engendre une libération de monoxyde d’azote dans les vaisseaux sanguins, qui est un produit chimique qui dilate les vaisseaux sanguins. Cela réduit la tension artérielle. Conséquemment, l’ocytocine est considérée une hormone « cardioprotectrice », car elle protège le cœur (en faisant baisser la tension artérielle). La clé est que les actes de gentillesse peuvent produire de l’ocytocine. On peut donc dire que faire des choses gentilles protège le cœur.

3) La gentillesse ralentit le vieillissement

À un niveau biochimique, le vieillissement peut être attribué à plusieurs facteurs, mais les deux coupables qui accélèrent les processus sont les radicaux libres et l’inflammation, deux facteurs qui résultent de modes de vie délétères.
Mais des recherches remarquables ont maintenant montré que l’ocytocine (que nous produisons en éprouvant des émotions chaleureuses) réduit les taux de radicaux libres et d’inflammation dans le système cardiovasculaire et donc ralentit le vieillissement à la source. Soit dit en passant, ces deux coupables jouent aussi un rôle majeur dans les maladies cardiovasculaires, dont voici une autre raison pour laquelle la gentillesse est bonne pour le cœur.
Dans certaines revues scientifiques, un lien fort entre la compassion et l’activité du nerf vague a aussi été mis en évidence. En plus de réguler la fréquence cardiaque, le nerf vague contrôle les niveaux d’inflammation dans le corps. Une étude, qui a utilisé la méditation de « compassion bienveillante » du bouddhisme tibétain, a trouvé que la gentillesse et la compassion ont, en effet, réduit l’inflammation dans le corps, sans doute principalement grâce à ses effets sur le nerf vague.

4) La gentillesse améliore les relations

C’est un des points les plus évidents. Nous savons tous que nous aimons les personnes qui sont gentilles avec nous. C’est parce que la gentillesse réduit la distance émotionnelle entre deux personnes et que donc nous nous sentons plus « liés ». C’est quelque chose qui est si fortement ancré en nous que c’est en fait quelque chose de génétique. Nous sommes programmés pour la gentillesse.
Au cours de l’évolution, nos ancêtres ont dû coopérer ensemble. Plus les liens émotionnels étaient forts dans un groupe, plus grandes étaient leurs chances de survie, donc les « gênes de la gentillesse » ont été inscrits dans notre génome.
Donc aujourd’hui, lorsque nous sommes gentils les uns envers les autres, nous ressentons une connexion et de nouvelles relations sont établies ou d’anciennes relations s’en trouvent renforcées.

5) La gentillesse est contagieuse

Lorsque nous sommes gentils, nous inspirons d’autres personnes à être gentilles aussi et des études montrent que cela crée un effet d’entraînement qui s’étend aux amis des amis de nos amis, c’est à dire à 3 degrés de séparation. Tout comme un caillou jeté dans une mare crée des vagues, les actes de gentillesse ont des effets qui s’étendent vers d’autres personnes, touchant leur vie et leur inspirant des actes de gentillesse partout où cette vague passe.
Une étude a rapporté qu’une personne anonyme de 28 ans est entrée dans un hôpital pour faire don d’un de ses reins. Cela a entraîné un effet de « donnez au suivant ! » où les conjoints ou d’autre membres de la famille de bénéficiaires d’un rein a fait don d’un des leurs à quelqu’un d’autre dans le besoin. Cet « effet domino » qui a été décrit dans le rapport de la revue médicale New England Journal of Medicine, s’est propagé à travers le territoire des États-Unis, où 10 personnes ont reçu un nouveau rein suite à l’action de donateur anonyme."

VOYONS COMMENT NOUS POUVONS AMPLIFIER CETTE QUALITE DEDANS NOUS AU QUOTIDIEN !!!

PERCEVEZ COMMENT CETTE QUALITE PEUT COHABITER AVEC VOTRE FORCE, VOTRE DETERMINATION, VOTRE EXIGENCE !

PERCEVEZ COMBIEN CETTE ENERGIE VENANT DU COEUR EST SOURCE DE RE-ALIGNEMENT ET DE RE-EQUILIBRAGE !